Le Pouce Ver #1 – Chez AccorInvest, un ver en terrasse

By 13 décembre 2018collecte

Les hôtels AccorInvest développent leurs potagers urbains et ravivent ainsi la tradition hôtelière au cœur de leur métier. Retour sur une collaboration à plusieurs niveaux.

Photo potager AccorInvest

© photo : AccorInvest

Depuis janvier 2017 et la collecte du Novotel Tour Eiffel, Moulinot et AccorInvest étendent leur collaboration écologique. En octobre 2018, soit près de 2 ans à travailler de concert pour la circulation des déchets alimentaires, nous totalisions 12 points de collecte dans les différents établissement du groupe : Novotel, Mercure, Ibis. Soit en moyenne 13 tonnes de biodéchets par mois valorisés en lombricompost et en énergie.

AccorInvest en chiffres, c’est :

  • 885 hôtels
  • 50% des déchets d’un hôtel sont des déchets alimentaires
  • 1 objectif de mise en conformité du parc sur le tri et la collecte séparés des déchets alimentaires sur les restaurants de nos hôtels

Au-delà du tri des restes alimentaires jusqu’à leur valorisation, c’est donc une philosophie commune qui nous anime.

“Réduire les déchets alimentaires par des solutions alternatives, c’est réduire le gaspillage alimentaire mais aussi former et sensibiliser les équipes, revoir les buffets, communiquer avec les clients et innover ! Par exemple, nous testons actuellement sur plusieurs hôtels la pesée des biodéchets via des balances connectées afin de savoir, en fonction des horaires et de l’activité de l’hôtel, le volume des pertes alimentaires, et mieux adapter les quantités de préparations.”

Caroline Ebran, Directrice développement durable chez AccorInvest

Sur les 12 établissements AccorInvest que Moulinot collecte, près de la moitié est déjà ou sera dotée d’un potager. S’ils apportent un coin de verdure aux voyageurs, ils sont aussi entretenus et récoltés pour régaler les convives des restaurants.

Alors devant toutes ces bonnes pratiques, chez Moulinot, on se le demande… Quoi de plus heureux qu’un “ver” en terrasse ?